Actualités des Equipiers

Votre agence de marketing 360

La différence entre un projet qui se développe et un projet qui stagne

Masterclass financement projet entreprise

Je me suis souvent arraché les cheveux sur la question du financement.
C’est un sujet injuste, qui représente bien ce contre quoi Les Équipiers se bat : les inégalités entre entrepreneurs.

Voici le genre de phrases que nous entendons quand nous interrogeons des entrepreneurs sur leur rapport au financement :

Je ne fais pas partie des bons réseaux ou des bons cercles. Personne n’entreprend autour de moi et personne n’a essayé de se faire financer (hormis pour construire une maison).”

J’entreprends dans le Nord-pas-de-Calais, aucun investisseur ne va me faire confiance, ils préfèrent les boîtes situées à Paris

Mon activité est 100% en ligne et mon modèle économique est très particulier. C’est difficile de récolter de l’argent dans ces conditions, je dois me débrouiller toute seule”.

La levée de fonds est un mécanisme réservé aux startups qui ont des besoins importants en technologie. Mon projet est incompatible avec ce mode de financement.

Toutes les banques que j’ai sollicitées (6 au total !) ont refusé ma demande d’emprunt pour financer ma première production. Je n’ai pas le choix que d’arrêter ce projet.”

Parvenez-vous à lire entre les lignes ?
Avez-vous identifié ce que cachent ces citations d’entrepreneurs ?


Toutes expriment un même sentiment : “ce n’est pas pour moi”.
L’impression profonde que certains entrepreneurs bénéficient de davantage d’options et de droits que d’autres.

L’impression qu’aujourd’hui, pour entreprendre, il faut rentrer dans certains critères : être un homme, habiter à Paris, créer une startup technologique, posséder un diplôme “prestigieux” et vouloir créer quelque chose de très gros.

Cette conviction est portée par de nombreux entrepreneurs, que nous rencontrons chaque jour, et qui se sont résignés à se débrouiller tout seul.
Cette perception des choses est biaisée. En réalité, ce qu’elle révèle est une grande inégalité dans l’accès à l’information.

Trouver un financement pour son activité n’est pas une question d’études, de réseau ou de géographie. Je peux vous l’assurer (et vous donner des centaines d’exemples pour vous en convaincre).

Comme de nombreux sujets, la capacité d’un entrepreneur à trouver des financements pour son entreprise dépend de son accès à la connaissance et aux bonnes informations.

Est-ce qu’il y a des personnes autour de moi qui ont utilisé certains leviers ? Fait appel à un type particulier de financement ?
Mené à bien une campagne de financement participatif ?
Est-ce qu’il y a des personnes qui peuvent me présenter les différentes options à ma disposition et me conseiller celles adaptées à ma situation ?
Ces questions sont essentielles. Elles déterminent tout le reste.

Il existe une multitude d’options de financements pour un entrepreneur. Mais si on ne sait pas qu’elles existent, alors on n’y pense même pas.
Le financement est pourtant un sujet clef, qui fait la différence entre une entreprise qui se développe et une entreprise qui stagne (ou pire, met la clef sous la porte).


Comment traverser une passe difficile et un ralentissement d’activité, comme l’a été la crise du Covid pour de nombreux chefs d’entreprise ?
Comment gérer une activité qui possède une saisonnalité forte et dont le chiffre d’affaires repose sur certains moments clefs de l’année (Noël, les fêtes, les vacances, la neige, etc.) ?
Comment survivre à un décalage de trésorerie avec, d’un côté des fournisseurs qui doivent être payés immédiatement et de l’autre, des clients qui nous paient avec un délai de plusieurs semaines ?
Comment financer un investissement important (création d’une application, recrutement d’une équipe, achat d’une machine ou de matières premières, etc.), lorsque l’on ne possède pas la trésorerie nécessaire ?
Comment proposer un service de meilleure qualité et se différencier d’un concurrent qui nous menace ?


La réponse se situe dans la capacité d’un entrepreneur à solliciter les bonnes options de financement et à convaincre de l’importance de son projet (pour un prêt, un investissement, un financement participatif, etc).
C’est pour cela que nous sommes fiers de vous présenter la Masterclass

Financer son projet : Du Business Plan au Pitch*”.

Nous l’avons conçu avec une dizaine de partenaires différents pour couvrir tous les sujets possibles et imaginables par rapport au financement : questions juridiques, financements participatifs, emprunts bancaires, emprunts quand on est freelance ou indépendant, levées de fonds, réseaux d’accompagnements, subventions, etc.

Aucun mode de financement n’est laissé de côté. Les exercices du business plan et du pitch sont également enseignés en profondeur.

  • Alexandre Beauvais-Chiva / RP & Masterclass